Pédagogie enfants et pré-adolescents

Notre objectif pendant un cours est l’élève lui-même, ni la discipline, ni le maître, ni l’enseignement. Pour nous, la discipline, le maître et l’enseignement sont les conditions favorables au développement de l’élève. Ils sont même indispensables mais ils ne constituent pas la finalité de notre démarche. 

Ayant recueillis les leçons de plusieurs maîtres et grand-maîtres tant français que chinois ou japonais et se trouvant porteur d’un héritage culturel vietnamien, Nguyen Thanh Thiên offre aux enfants et aux adolescents le fruit de 40 ans de pratique dans les arts martiaux et particulièrement les apports de l’Aïkido, du Kenjutsu de la Hyoho Niten Ichi Ryu, du Kinomichi, du Taï Chi Chüan et du Judo.

Respect

Les arts martiaux sont une merveilleuse discipline pour les enfants car ils leur permettent de vivre la rencontre dans le respect des autres et de soi. Dans une ambiance joyeuse, votre enfant découvre qu’il peut à la fois étudier les mouvements enseignés et s’amuser avec de nouveaux camarades.

Confiance en soi

L’essentiel de l’enseignement est de comprendre que l’on est pour soi-même le meilleur des soutiens. Ainsi votre enfant affronte la difficulté des exercices proposés avec l’assistance du professeur, et il est amené à trouver en lui-même les ressources suffisantes pour surmonter l’obstacle. La joie et la fierté qui s’ensuivent, alimentent alors une confiance en soi qui lui permet de progresser sereinement.

Le Petit D’Homme

Ecole du Petit D’Homme au sens où l’entendait Rudyard Kipling dans « Le livre de la jungle », ces arts apprennent à l’enfant à lire en lui-même les qualités qui feront de lui non un champion, ce qui reste éphémère, mais simplement un humain, ce qui demeure.

Ecole de vie

Ecole de vie comme l’a écrit Jazarin, le budo, voie des arts martiaux, est aussi une école de joie car sur les chemins difficiles, la joie se révèle une force que l’on ne saurait négliger.

Bien-être

Dès l’âge de quatre ans, la petite fille et le petit garçon s’initient à un enseignement respectueux de leur développement tant physique que psychologique. Tous les exercices présentant une quelconque contre-indication ont été supprimés ou repensés dans une optique de santé.

Méthode pédagogique

Hommes de culture et d’action, les maîtres qui nous ont précédé ont voulu rénover et adapter un élément d’une culture toute martiale à des temps de paix. Transformant des outils de destruction en une méthode pédagogique visant à développer le meilleur en l’homme, leurs efforts rencontrent aujourd’hui un succès croissant.

Petits groupes

La grande force du professeur est de percevoir les besoins de l’enfant à chaque instant, aussi notre école limite les effectifs des leçons à une quinzaine d’enfants. Cette limite imposée nous permet d’accompagner l’enfant au-delà de ce qu’un cours plus chargé autoriserait.

Langage gestuel

Enseignement ludique, notre méthode part des mouvements et jeux naturels à l’enfant. Avec comme point d’ancrage une observation des gestes que l’enfant accomplit sans même y penser, le professeur l’aide à comprendre que son langage gestuel comporte les bases même des arts martiaux.

Réagir à propos

Cette extension de ses capacités vers une technique rigoureusement élaborée transforme l’acquisition d’une discipline en une ré-appropriation de son corps selon un schéma plus intégrant, plus efficace et plus épanouissant. Parce qu’un apprentissage pour être durable doit s’enraciner en profondeur, le cours et ses moyens exposent l’enfant à des situations stimulant son imaginaire et sa capacité à réagir dans l’urgence.

Jouer les situations

Amélioré à chaque génération, l’enseignement des arts martiaux a surtout eu pour principe l’adaptation à l’élève. Notre méthode s’est construite sur une observation des gestes propres à l’enfant pour que la leçon ait l’évidence du naturel. L’apparente trivialité des jeux recèle un conservatoire des comportements dans lequel l’enfant apprend à puiser en fonction des situations.

Publicités