3 espaces, 3 temps

Oympus-Trip-35018.WebPhotographie de Nguyen Thanh Thien © 2017

Je reviens d’un stage aux Pays-Bas où j’ai enseigné à l’invitation de Luijten senseï. Ce fut un exercice très intéressant et vivifiant. J’ai tendance à refuser les invitations car je préfère demeurer dans mon dojo pour étudier et partager. Cependant, Luijten senseï m’a témoigné une confiance indéfectible et cette constance m’a conduit à le recontacter pour relancer nos échanges annuels.

L’exercice d’enseigner le Ringenkaï Aïkido, que j’ai créé, impose de commencer par une séance préparatoire, puis de poser les bases pour seulement ensuite installer et développer l’ensemble des techniques. Au fur et à mesure que nous avancions dans la présentation pratique de mon école d’Aïkido, j’ai senti l’intérêt des élèves s’éveiller quand ils ont perçu où les menaient les étapes préliminaires. Ils ont soutenu l’effort d’intégrer les postures rigoureusement, puis de les maintenir dans la fluidité des mouvements et ensuite de découvrir les portes là où le débutant ne voit que des murs.

J’ai aimé le silence qui accueillit l’explication du lien entre les techniques, comment les trois espaces les structurent, comment les 3 temps les font se succéder. Comme me l’a dit Luijten senseï : « C’est une explication que j’entends pour la 1ère fois. » Je laisse pour le prochain stage l’explication de la relation du point au cercle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s