D’aiguille en fil

J’aime revoir Noro Masamichi senseï au début de sa mission en Europe. Il avait alors pour tâche de répandre l’enseignement de son maître, Ueshiba Moriheï senseï.

Il le faisait avec enthousiasme, avec énergie et savait s’adapter à ses nouveaux élèves : nous le voyons ici privilégier les projections sur enroulement avec appui comme on le fait au Judo.

Son art a évolué depuis mais je crois que ses dernières évolutions puisent leurs racines dans ses premiers pas en Europe. Il y a un lien entre toutes les étapes qu’a connues son art. Musashi l’avait écrit : « Le maître est l’aiguille, l’élève est le fil. » Ma mission aujourd’hui est de restituer la cohérence de son art ainsi qu’à maintenir un équilibre à ma recherche. J’ai créé le RingenKaï Aïkido pour étudier les liens entre toutes les parties, pour les réunir toutes en un tout cohérent. Pour cette raison, j’aime refaire les techniques anciennes puis les nouvelles et en ressentir l’unité profonde.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s