Efficacité de la transmission

ringenkai_aikido_tab1La technique et son agencement selon Noro Masamichi senseï.

Le pratiquant doit s’interroger sur la manière dont il apprend. Gagne-t-il ou perd-il son temps ?

Souvent et pour faire valoir son style, son école ou son dojo, il est martelé : mon style est plus martial,  mon école est plus réaliste, mon dojo est plus tourné vers l’efficacité. Je considère ce genre de propos comme autant de vantardises invérifiables, comme une perte de temps, comme un éloignement de la véritable pratique des arts martiaux. Ceux qui s’y adonnent n’ont souvent en vue que la part de marché qu’ils espèrent s’octroyer. D’ailleurs, ils n’hésitent pas à affirmer que les « autres » transmettent une simple chorégraphie quand dans le même temps, ils plastronnent en mettant en avant que leur maître enseigne à des danseurs et autre compagnie de danse.

Il me semble que tout ceci contribue à un brouillage des ondes, à une perturbation de la réception de l’enseignement des maîtres, à une cacophonie toute marchande. L’efficacité, l’efficience, le réalisme, sont autant de chimères que chaque style vante comme une nouvelle panacée. Elle provoque chez le pratiquant déboussolé l’impulsion suivante : « Il me la faut !« 

DSCF7914Le chemin ouvert par l’exercice mène à la vision originelle des maîtres. Abords du Unjo An.  Photographie de Nguyen Thanh Thien © 2016

Je suis pour ma part un chemin bien plus simple. Je fais au mieux avec les exercices que les maîtres m’ont transmis, perfectionnant l’efficacité de la transmission au lieu de courir après une transmission de l’efficacité. Par le chemin ouvert par l’exercice, je perçois la vision d’origine de mes maîtres. L’exercice est ce chemin qui mène à leur vision.

J’ai choisi en 1980 de suivre le chemin de Noro Masamichi senseï. Passant de la Voie de Kano Jigoro senseï à celle de Ueshiba Moriheï senseï, j’ai dû retrouver la position du débutant et retravailler mon corps et mon esprit dans une direction nouvelle. Il y a de cela maintenant 36 ans.

Pendant ce temps, j’ai œuvré sans relâche. Chaque jour, chaque cours, chaque entraînement personnel, j’ai veillé à l’efficacité de la transmission, gardant en tête la question de savoir si j’avançais dans la direction indiquée par l’exercice, si mes pieds étaient bien sur le chemin tracé, si mes accomplissements correspondaient aux étapes suivis précédemment par mes maîtres.

La technique n’est efficace que si elle ouvre la porte à une réalisation voulue par le fondateur de la discipline.

Le test du « combat de rue » est un leurre pour adolescent attardé. Il parle plus des attentes de l’Occident et de ses projections fantasmatiques que des moyens et des buts poursuivis par les arts martiaux d’Extrême-Orient.

Dans le Ringenkaï Aïkido, nous nous exerçons selon l’enseignement de nos maîtres. Nous cultivons un goût pour le Classique, cet enseignement qui a su gardé sa verdeur au travers des siècles. Nous nous défions des modes qui flattent le goût de celui qui l’a perdu, le goût. Nous prenons le temps d’étudier les bases et les principes, les dérivations sur les bases et les variations selon les principes. Encore, nous revenons à la manière comme à la forme, au do comme au kata.

Étudiant l’Ancien pour y découvrir le Nouveau, nous nous inscrivons dans la Grande Étude.*

En cela, nous nous prétendons efficace. Pour cela, nous approchons chaque jour un peu plus de l’art de Noro Masamichi senseï et de Ueshiba Moriheï senseï.

Notre recherche est au cœur de l’exercice transmis, comme une fidélité à la vision originelle, à la raison pour laquelle Noro Masamichi senseï est venu en Occident, à la raison pour laquelle je suis venu en Occident, à la raison pour laquelle mes élèves étudient en Occident.

*Titre d’un ouvrage attribué à Kong zi.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s